Montréal, 7 juillet 2019 (Sportcom) – L’équipe canadienne masculine de goalball avait un objectif bien précis en tête à la Qualification internationale présentée à Fort Wayne, en Indiana: obtenir son billet pour les Jeux paralympiques de Tokyo.

Afin d’obtenir son laissez-passer pour les Jeux de 2020, le Canada devait terminer parmi les deux premiers au classement de cette compétition. Toutefois, les hommes du pays ont été exclus des quarts de finale disputées au Turnstone Center. Ils devront donc se rabattre sur les Jeux parapanaméricains du Pérou, qui auront lieu du 23 août au 1er septembre.

« Il nous reste une chance! Il faudra finir devant les Américains et les Argentins au Pérou parce que je pense que les Brésiliens sont déjà qualifiés », a expliquéBruno Haché.

Des matchs serrés

À son premier match des préliminaires mardi dernier, le Canada a perdu contre la Turquie (5-4). Les hommes du pays se sont ensuite mesurés mercredi aux Argentins (11-8) contre qui ils ont encaissé un revers. Le même jour, ils ont connu leur première victoire face aux Grecs (8-5).

« C’était des matchs très serrés, ce sont de grosses équipes. La Turquie est très forte. Tout le monde a fait de petites erreurs et, à ce calibre, un seul but peut faire toute la différence dans le tournoi. Contre l’Argentine, nous tirions de l’arrière à cause de nos erreurs. Nous leur avons donné le momentum au lieu de prendre le contrôle au début de la rencontre. Ils ont joué le match de leur vie », a dit le Montréalais.

Après une journée de repos, les Canadiens ont affronté les Tchèques (7-6) vendredi et ont ajouté une défaite à leur fiche. « En principe, nous aurions dû gagner contre eux », a ajouté Haché.

Samedi, les porte-couleurs de l’unifolié ont vaincu les Suédois (7-4) et plié l’échine face aux Lithuaniens (8-7), ce qui a mis un terme à leur parcours.

« Contre la Lituanie, championne paralympique en titre, c’était notre dernière chance de passer dans les quarts de finale. Nous tirions de l’arrière 6-2, mais nous avons été capables de revenir face à cette puissance mondiale. »

Une fois leur match disputé, les Canadiens ont suivi avec attention la rencontre opposant la Suède à la Grèce. « Toute l’équipe a regardé le match à la télévision. Comme la Suède a gagné 6-5, ça nous a exclus des quarts de finale parce qu’elle a fini quatrième et nous cinquièmes de notre groupe des préliminaires », a fait savoir le vétéran.

En vue des Jeux parapanaméricains, l’équipe du pays, composée de recrues et de vétérans, poursuivra ses entraînements et l’analyse des statistiques de tous ses affrontements.

« Nous utilisons beaucoup la vidéo pour établir nos plans de matchs en fonction du jeu de nos adversaires. Nous connaissons de plus en plus les équipes que nous rencontrons. Ça fonctionne super bien! Nos matchs se terminent toujours de façon très serrée et nous sommes compétitifs, mais il manque encore un petit quelque chose pour que ce soit nous qui ayons le point gagnant », a conclu Bruno Haché.

– 30 –

Rédaction: Audrey Clément-Robert

Information : 514-990-0966 ou 1-866-990-0966
www.sportcom.qc.ca

― 7 juillet 2019 ―