Un jeune pratique l'escalade à la session de printemps de "Du Sport pour Moi !"

La Charte Internationale de l’Éducation Physique, de l’Activité Physique et du Sport a été adoptée par les pays membres de l’UNESCO lors de la 38e Conférence générale qui s’est tenue du 3 au 18 novembre 2015.

Cette charte correspond tout à fait à la vision de l’ASAQ, qui forme le personnel encadrant à travailler avec les personnes handicapées visuelles. Tout au long de l’année, nous offrons des formations spécifiques pour les animateurs, les professeurs d’éducation physique et les étudiants en loisirs qui désirent travailler avec les personnes aveugles ou semi-voyantes. Grâce à ces formations, les personnes handicapées visuelles peuvent s’adonner à des sports aussi variés  que la natation, le ski alpin, l’escalade, le tennis, le vélo-tandem ou le judo, qui deviennent accessibles et peuvent être pratiqués dans un environnement sécuritaire.

Par exemple, le programme « Du Sport pour Moi ! » met chaque année un point d’honneur à recruter des animateurs qualifiés, qui reçoivent une formation leur permettant de s’adapter aux besoins spécifiques des jeunes vivant avec une déficience visuelle.

De même, à l’été 2016, l’ASAQ aimerait lancer sa première session de « cécifoot » (soccer adapté). Cette activité se tiendrait en même temps qu’une session de formation pour les coaches de 18 à 25 ans, qui pourraient ainsi apprendre à adapter leur enseignement aux personnes vivant avec une déficience visuelle et mettre en pratique leurs connaissances sur le terrain, avec les jeunes de 6 à 18 ans qui participent au programme.

Dans la lignée des recommandations de la Charte de l’UNESCO, l’ASAQ a donc pour mission de former un personnel qualifié et de gérer efficacement les risques, en rendant accessibles une grande variété de sports dans un milieu adapté et sécuritaire.

Pour en savoir plus sur les formations en loisirs adaptés, contactez Nathalie Chartrand au 514 252-3178 poste 3768, ou à nchartrand@sportsaveugles.qc.ca.

Pour lire le texte intégral en français de la Charte de l’UNESCO, cliquez ici.

― 4 décembre 2015 ―