Annie Bouchard et sa pilote Evelyne Gagnon lors de la course sur route à la Coupe du monde à Emmen, en Hollande. Crédit-photo : Stephen Burke.

COMMUNIQUÉ DE PRESSE
Pour diffusion immédiate

Belle performance de nos athlètes en vélo-tandem à la Coupe du monde en paracyclisme.

Montréal, le 10 juillet 2018. – Les athlètes en vélo-tandem et membres de l’ASAQ, Daniel Chalifour, Annie Bouchard et Mathieu Croteau-Daigle, accompagnés de leurs pilotes respectifs : Jean-Michel Lachance, Evelyne Gagnon et Benoît Lussier, ont obtenu une belle performance dans le cadre de la Coupe du monde en paracyclisme 2018, tenue à Emmen, en Hollande du 6 et 8 juillet dernier.

Le vendredi 6 juillet a eu lieu la course contre-la-montre avec une distance à effectuer de 24 km. La vitesse moyenne dans la catégorie Hommes aveugles fut de 49,91 km/h. Du côté féminin, la vitesse moyenne fut de 42,17 km/h.

Lors de cette épreuve et malgré un départ et une fin de course avec des petites palpitations, le tandem Chalifour-Lachance a terminé cinquième sur 19 tandems avec un temps de 30:07.10, à 10 secondes du podium. Daniel Chalifour s’est dit heureux de ce résultat puisqu’il était encore en fauteuil roulant il y a seulement 3 mois et demi. Quant au tandem Croteau-Lussier, il est arrivé en 16e position avec un temps de 31:52.63.

Du côté des femmes, Annie et Evelyne avaient comme objectif de rentrer dans le top 6 et finalement elles ont terminé en 4e position avec un temps de 36:12.56. Les deux coéquipières se disent très fières de cette performance.

D’une part, la course sur route tenue le dimanche 8 juillet a réuni 21 tandems masculins qui ont fait100.8 km en 16 tours.  Ils ont roulé à une vitesse moyenne de 46.63 km/h. Matthieu Croteau-Daigle et Benoît Lussier sont arrivés en 13e position avec un temps de 02:13:58; Chalifour et Lachance ont occupé la 17e position avec un temps de 02:14:06.

D’autre part, 9 tandems féminins ont fait 81.9 km en 13 tours, avec une vitesse moyenne de 38.74 km/h. Annie Bouchard et Evelyne Gagnon sont arrivées en 8e place avec un temps de 02:13:03.

Selon Annie Bouchard, participer à cette Coupe du Monde a été une expérience extraordinaire. « Des athlètes exceptionnels et un staff aux petits soins et compétent. Que du positif » a-elle-ajouté.

 -30-

Surainy Jimenez
Chargée des communications
Association sportive des aveugles du Québec
communications@sportsaveugles.qc.ca

― 10 juillet 2018 ―